WhatsApp qui s’invite à l’intérieur de Messenger (Facebook) : Des risques à prévoir

Les équipes de WABetaInfo viennent de découvrir, complètement par hasard, ce qui pourrait être le prochain gros changement dans le monde de la messagerie instantanée. Il s’agirait en effet, d’une potentielle intégration totale des conversations WhatsApp sur le Messenger de Facebook.

Nul n’ignore que les trois applications appartiennent toutes au groupe FACEBOOK (tout en majuscule). Il n’est donc pas étonnant de voir certaines corrélations entre elles, néanmoins, les dirigeants du géant du ‘social media’ entendent pousser le concept plus loin en proposant aux utilisateurs de chater avec leurs contacts WhatsApp depuis l’application Messenger (et peut être vice-versa aussi).

Une intégration de plus en plus flagrante

Les détails de la découverte remontent à certains détails remarqués lors de la surveillance des commandes envoyées par l’application Messenger. Cette dernière aurait cherché à ‘importer’ des détails spécifiques à l’application WhatsApp, par exemple la liste des contacts (numéros de téléphone), groupes de conversation, contacts bloqués… etc.

Il en va sans dire qu’une telle intégration risque de faire grincer des dents côté sécurité et vie privée. Les conversations WhatsApp sont cryptées bout à bout, c’est-à-dire que les pirates informatiques et les gouvernements ne peuvent les déchiffrer en se mettant au milieu, alors que les conversations Messenger ne le sont pas.

Un risque sécuritaire

Autre chose aussi, beaucoup de personnes ne veulent pas que Facebook ait accès aux numéros de téléphone de leurs contacts, et le leur par la même occasion. Ces derniers peuvent être utilisés pour du ciblage publicitaire, mais aussi pour l’extraction de ‘vraies’ informations à propos des comptes anonymes (qui n’utilisent pas le vrai nom de la personne).

Quoi qu’il en soit, l’émergence des plateformes appartenant à FACEBOOK semble inévitable, et les personnes soucieuses de leur vie privée feraient mieux de basculer sur des applications tel que Telegram ou autre.