Justice divine ? Samsung qui a l’habitude de rabaisser Apple dans ses publicités destinées aux consommateurs américains, vient de subir la même chose de la part de Xiaomi qui s’était ouvertement moqué de la nouvelle gamme du géant coréen destinée au marché indien.

Dans le poste publié sur la section forum du site indien de Xioami, on a pu retrouver une image publicitaire avec la mention « Les bonnes choses viennent à ceux qui savent attendre » écrite dessus en lettres inversée, notamment le W devenu M, comme la nouvelle gamme de Samsung. On y voit aussi deux écrans, l’un avec le hashtag #48MP référence aux 48 Mégapixels que le Redmi Note 7 est supposé embarquer, avec à côté un écran aux couleurs presque sans contraste, référence aux écrans TFT dont les Galaxy M10 et M20 disposent.

À titre de rappel, dans le monde de la High-Tech, la technologie TFT est considérée comme dépassée, remplacée par la technologie IPS des écrans LED pour l’entrée et moyen de gamme, et l’OLED pour les téléphones de gamme supérieure. L’une des particularités des écrans TFT c’est qu’ils sont moins brillants que les IPS LED, et posent donc un problème de visibilité en plein jour, surtout sous un soleil tapant un peu trop fort. Autre point négatif des écrans TFT, c’est qu’ils disposent de ratio de contraste très inférieur à ce dans écrans LED, ce qui donne des noirs peu profonds, ce qui gâche la consommation de contenu vidéo.

A lire aussi : Prix et Spécifications des Samsung Galaxy M10 et M20

Néanmoins, selon des testeurs indiens, Samsung a réussi grâce à des artifices logiciels à ‘cacher’ ces défauts, donnant un air de téléphones premium à des modèles vendus à partir de 100 euros.

A lire aussi

Donnez nous votre avis :