Xiaomi – Début de la commercialisation internationale des Redmi Note (2020)

Le constructeur chinois de smartphones Xiaomi, connu pour son rapport qualité/prix imbattable vient de faire le lancement international de sa gamme des Redmi Note. On y retrouve ainsi trois modèles : Le Note 9, le Note 9S et le Note 9 Pro.

Même s’ils étaient déjà connus en Chine depuis plus de 2 mois, les trois modèles en questions viennent d’être remis sous les projecteurs des médias internationaux, qui ont tous relevé le manque d’innovation dans cette gamme située à chevet entre l’entrée et le milieu de gamme.

 Côté nouveautés, on aura juste remarqué l’arrivée des écrans percés qui donnent un look premium à ces téléphones qui n’en sont pas, surtout qu’ils restent très visibles même sous un écran noir, car ce dernier reste un IPS-LCD rétroéclairé.

Aussi, certains aimeront, d’autres aimeront moins, le lecteur d’empreintes digitales a disparu de l’arrière du Note 9S et du Note 9 Pro pour donner la place à l’énorme ‘bump’ qui contient les quatre capteurs photo. Le déverrouillage par empreintes reste néanmoins possible grâce au ‘mini’ lecteur situé sur le côté des deux appareils en question.

Autre nouveauté qui n’en est pas une, Le Redmi Note 9 ‘de base’ vient avec un SoC Helio G85 de chez MediaTek, connu pour donner d’assez bonnes performances au prix d’une gestion thermique assez médiocre. Néanmoins, ce problème sera très facilement contrecarré grâce à la batterie de 5020mAh contenue dans les trois modèles.

Heureusement, Les modèles Note 9S et Note 9 Pro gardent un SoC de chez Qualcomm : le Snapdragon 720G. Une puce de milieu de gamme très orientée jeux vidéo.

Quant à la combinaison RAM/ROM, le Redmi Note 9 en propose plusieurs à partir de 3/64, contrairement aux deux autres qui commencent à partir de 4 Go de RAM.

Fiches techniques