Pour sa nouvelle interface utilisateur accompagnant le passage à android 10 dont le déploiement commencera le 16 octobre, Xiaomi a décidé d’adopter un tout nouveau design censé réduire le désordre qui règne dans les différents menus de gestion de l’appareil. La MIUI 11 s’accompagnera aussi avec un nouveau mode sombre (Dark Mode) détectable par les applications installées afin que ces dernières s’adaptent directement au choix fait par l’utilisateur.


Parmi les nouveautés un peu mineures, mais qui valent tout de même d’être mentionnées, l’ajout d’une nouvelle police de caractères nommée ‘Milan Pro’, qui donnera sans doute un aspect plus moderne au feeling général lors de l’utilisation des appareils Xiaomi (ou Redmi). Autre fonctionnalité sympathique, mais sans plus, c’est l’intégration de la fonctionnalité Always-On-Display, qui permettra d’afficher des informations en nuances de gris sur l’écran éteint –pour économiser la batterie sur les écrans OLED-.

Côté applications, Xiaomi a décidé de faire coïncider le passage vers la MIUI 11 avec le lancement de deux nouvelles applications : Mi Go et Mi Work. La première est un nouvel assistant de voyage, très belle initiative de Xiaomi vu l’arrêt récent de l’application Google Trips. Mi Work quant à elle permet de transférer des fichiers entre différents smartphones chinois, utilisant un standard développé conjointement avec Oppo et Vivo et pouvant atteindre des vitesses allant jusqu’à 82Mo/s.

La MIUI 11 s’accompagne aussi de correction de certains bugs et choix douteux de conception, comme la disparition des icônes de notification 2secondes après leur apparition. Au final, il est vrai que les smartphones de chez Xiaomi proposent les meilleurs rapports qualité-prix sur le marché, néanmoins, leur interface désordonnée et remplie de publicité en a dégouté plus d’un, en espérant que le passage à la MIUI 11 rimera avec une interface plus épurée et agréable à utiliser.

A lire aussi

Donnez nous votre avis :