Une avalanche de logiciels, des nouveautés OS en pagaille et, très vraisemblablement, pas de nouveautés matérielles. Voilà ce qui semble se dessiner à une semaine de la WWDC 2016. Apple nous réserve-t-il des surprises ? On l’espère.

LON1ST_2015-Jun-07-WWDC-2015

Le 13 juin à 19h, heure française, la WWDC, conférence des développeurs d’Apple, débutera, en direct du Bill Graham Civic Auditorium de San Francisco. Le choix de cette salle, qu’Apple a déjà réquisitionnée pour le lancement de l’iPhone 6s, en septembre dernier, n’est pas anecdotique. Elle est l’une des plus grosses salles de San Francisco et peut contenir jusqu’à 7000 personnes. Soit approximativement le nombre de développeurs qui ont assisté à la Google I/O en mai dernier.

Même si on a déjà vu Apple introduire des produits à l’occasion de la WWDC (comme le Mac Pro, par exemple), il est probable que cette keynote se concentre sur le logiciel. Voici ce qu’on peut espérer.

iOS 10, des ajustements… et du renforcement

– Pour sa dixième itération, le système d’exploitation mobile d’Apple pourrait connaître un petit rafraîchissement de son design qui a très légèrement évolué depuis iOS 7 et l’introduction du « flat design ». L’interface pourrait être encore plus colorée, mais avec davantage d’aplats.

– Des modifications en profondeur devraient également intervenir, notamment avec un changement dans l’affichage et la gestion des notifications.

b6c52ab16d17d85ba96fd1251a2c6

Siri, une montée en puissance

L’assistant personnel d’Apple devrait réaliser un grand bond en avant cette année et occuper une bonne partie de la conférence.

– Peut-être grâce à l’introduction des technologies acquises avec le rachat de la start-up britannique VocalIQ, en fin d’année dernière.

– En tout cas, l’assistant vocal pourrait désormais permettre de contrôlerbeaucoup plus de fonctions d’iOS.

– Mieux, l’arrivée d’un kit de développement ouvert aux développeurs tiers devrait permettre l’enrichissement des usages possibles de Siri. Cette ouverture et montée en puissance de l’assistant personnel pose toutefois quelques questions en matière de confidentialité des données.

– Présent sur tvOS, watchOS et iOS, Siri pourrait conquérir le dernier OS où il est absent. Les Mac pourraient se voir équiper d’un assistant vocal qui prendrait place dans la barre de Finder en haut de l’écran.

bc59ac5eb12d490a2bba426d0d481

Mac, Mac et Mac ?

La plupart des Mac pourraient être mis à jour, qu’il s’agisse des MacBook Air – qu’on peut considérer comme à l’abandon, en attendant leur remplacement par de nouveaux MacBook Pro plus légers et fins, des MacBook Pro Retina, des Mac mini, des Mac Pro ou encore des iMac.

Toutes les machines d’Apple sont arrivées à un point de leur vie où elles peuvent être remplacées par un nouveau cycle, un nouveau design. Al’exception du MacBook, dont la deuxième génération a été lancée il y a peu.