Les choses ne s’arrangent pas pour Facebook. Même après que Mark Zuckerberg s’est présenté devant le sénat et s’est excusé à plusieurs reprises, le réseau social est toujours sous le feu des critiques.

Le CEO de Whatsapp vient de déposer sa démission auprès de l’entreprise. Jan Koum, qui est aussi un des membres de direction de Facebook a publié une lettre dans laquelle il explique sa volonté de sortir un peu du monde de la technologie pour se concentrer sur sa vie et ses passions.

C’est bien beau tout ça, et ça aurait été une belle fin pour lui sauf que sa démission arrive quelques heures après que le Washington Post a publié un article où il explique notamment les problèmes en Koum et le reste des membres de directions à propos de la manière dont les données personnelles des utilisateurs de Whatsapp sont traitées et comment la fameuse « Encryption » dont parle Mark Zuckerberg est très faible.

Jan Koum avait vendu son application à Mark Zuckerberg et Facebook pour le montant ridicule de 19 milliards de dollars en 2014 mais avait toujours été l’un des plus grands opposants à l’introduction des publicités dans les applications (les publicités sont la principale raison pour laquelle Facebook espionne ses utilisateurs).

Facebook avait déjà ignoré les déclarations et les revendications de Koum quand ils ont introduit les publicités dans Messenger et son départ pourrait précipiter leur arrivée dans l’application Whatsapp.

It's been almost a decade since Brian and I started WhatsApp, and it's been an amazing journey with some of the best…

Publiée par Jan Koum sur lundi 30 avril 2018

PARTAGER
22 ans, Rédacteur web et ingénieur en éléctonique des systèmes embarqués. Passioné du monde des smartphones et des nouvelles technologie, adore les livres, la musique et le basket-ball.