WhatsApp : encore des failles de sécurité

Des ingénieurs en sécurité informatique ont découvert deux failles de sécurité dans le code de WhatsApp, permettant aux pirates de lancer des attaques de type “Man in the Disk” pour pouvoir exécuter du code à distance et récupérer des données.

En effet, des ingénieurs de chez Census, une entreprise spécialisée dans la sécurité informatique ont découvert deux brèches dans le code source de WhatsApp permettant aux pirates d’exécuter du code à distance sur votre smartphone et récupérer vos données.

Les deux failles de sécurité ne concernent que les smartphones sous Android 9 et version antérieure. cette attaque “peut conduire à la compromission des communications WhatsApp, à l’exécution de code à distance sur l’appareil victime et à l’extraction des clés de protocole utilisées pour le chiffrement de bout en bout des communications des utilisateurs” déclare Census. Dans le langage courant les gens malintentionnés pourront installer des logiciels malveillants sur votre smartphone.