Voici combien ont couté les 5 jours de coupure internet au PIB de l’Algérie

Dans l’ère du tout connecté, il ne faut pas croire qu’une coupure internet est sans conséquence sur l’économie d’un pays. L’ONG Netblocks s’est intéressée au cas de l’Algérie qui, pendant 5 jours d’affilés, a coupé l’accès au web pour éviter tout acte de triche durant les épreuves des BAC 2020.

Des chiffres qui font mal

Ainsi, selon les estimations de cette ONG désormais connue des Algériens, chaque jour de coupure coute au PIB du pays quelque 101,831,930 $ soit 12,221,662,298 DA (1200 milliards de centimes).  Des pertes qui seront essentiellement ressenties par les établissements financiers ainsi que les entreprises publiques et privées.

Dans un registre parallèle, couper l’accès aux réseaux sociaux a couté à lui seul dans les 13,634,333 $ soit 1,636,365,026 DA (100 milliards de centimes). Dans ce cas-là, ce sont les personnes ainsi que les plus petites entreprises qui ont dû encaisser le coup. Parmi elles, nombreuses sont celles qui comptent sur les géants du net pour se mettre en relation avec les clients ou en prospecter de nouveaux.

Le total

Toujours selon Netblocks, les 5 jours de coupure du réseau internet en Algérie ont ainsi couté :

  • 68 millions de dollars pour la coupure de l’accès aux réseaux sociaux.
  • 509 millions de dollars pour la coupure générale de l’accès internet.

D’un point de vue objectif et dans ce contexte de crise, l’état aurait pu s’épargner de telles pertes (si elles sont réelles) en optant pour des solutions techniques (brouilleurs de signal, scanners à rayons X…).