C’est avec une technologie de reconnaissance faciale avancée que VIVO met KO l’IPhone X, l’année 2018 nous coupe sans cesse le souffle.

La marque du haut de gamme des smartphones chinois présente un capteur capable d’envoyer 300 000 points sur un visage pour identifier une personne, plus encore fonctionnant jusqu’à une distance de 3 mètres ce dispositif dit 10 fois plus précis que le face ID de l’Iphone X, pourra analyser un corps entier.

Dans une optique d’embellissement de l’utilisateur, cette technologie ira loin en particulier grâce à l’intelligence artificielle l’IA dans un futur qu’on espèce proche. Un embellissement qui va au-delà de nos espérances, en plus d’embellir le visage il rendra le corps de l’utilisateur plus beau avec moins de rondeurs, peut être même essayé de nouveaux vêtements.

Un capteur plus puissant que la face ID de l’iphone X

La nouvelle technologie mise en place par Vivo, selon The verge, dépasserait de loin celle de l’iPhone X en la plaçant à côté d’un capteur frontal elle envoie des impulsions de lumière et calcul le temps (TOF – temps de vol) mis par la lumière pour rebondir sur son capteur. Un système nommé par Vivo, la “lumière structurée”.

Le cadre supérieur de ce géant chinois Alex Feng déclare même que « En combinant la technologie TOF 3D avec l’intelligence artificielle, nous continuerons à explorer de nouvelles possibilités pour un avenir meilleur ».

Il ne d’agit pas uniquement « d’embellir » les utilisateurs il faudrait savoir aussi que ce dispositif pourrait avec une précision plus qu’impressionnante numériser des meubles ou d’autres objets. En y ajoutant des aptitudes en reconnaissance de gestes et de mouvements le constructeur pourrait mettre sur le bon de touche le smartphone le plus vendu au monde et selon les dire du constructeur ces aptitudes sont plus qu’un concept mais n’en dira pas plus.

Donc pour le moment on reste aux aguets en ce qui concerne une éventuelle date de sorite ou même du produit qui aura le privilège de porter ce capteur peut-être révolutionnaire.