Le constructeur Vertu, célèbre pour ses mobiles de luxes, a été revendu à Godin Holding, une entreprise chinoise spécialisée dans la sécurité informatique.

bentley

Deux semaines de cela, l’ex-propriétaire suédois de Vertu, EQT Partners, avait annoncé la cession de la firme de luxe, mais sans pour autant préciser l’identité de l’acheteur. Désormais on connait l’identité de nouveau propriétaire, il s’agit du Chinois Godin Holdings, basé à Hong Kong et créé il y a tout juste quatre mois par une maison mère également baptisée Godin et spécialisée dans la sécurité informatique. Néanmoins, le QG de la société Vertu et ses usines resteront en Angleterre, dans le Hampshire.

 

1

Quant à Godin Holdings, cette dernière a annoncé qu’elle développe un système d’exploitation sécurisé baptisé G OS et qui se base sur Android. Il intègre des mécanismes anti-flashage et anti-rooting, ainsi que des systèmes de chiffrement pour les données des applications ainsi que pour les communications. Il comprend également un G Store qui propose une sélection d’applications tierces sécurisées.

Quel est le vrai objectif de cette société chinoise? Wait and see…

Qui est la marque Vertu ? 

Vertu-signature-Cobra-2

Vertu est une marque basée au Royaume-Uni et mise sur pied par Nokia en 1998 dans le but d’exploiter le marché encore inexistant des mobiles personnalisés pour personnes aisées. Ses téléphones mobiles, très luxueux, sont fabriqués à base d’or, de diamants et autres matériaux de prestige afin de les adapter aux exigences et extravagances des adeptes du luxe.  Ces modèles se vendent à un prix moyen de 5000 livres (environ 7039 euros), certains modèles étaient vendus à plus de 200 000 livres (environ 281 560 euros).

Elle a été rachetée par la société suédoise EQT Partners pour un montant d’environ 200 millions d’euros, avant d’être vendue le mois passé à la chinoise Godin Holdings, pour un montant non-communiqué.