Mobilis va très prochainement s’exporter vers le Mali, c’est ce qu’a déclaré ce lundi la ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Imane Houda Feraoun, lors de son passage au « Forum de la radio » sur les ondes de la chaine 1 de la radio algérienne.

La ministre a dévoilé que le Conseil des participations de l’État a déjà donné son accord à l’opérateur téléphonique Mobilis pour investir à l’étranger, et au Mali précisément.

Feraoun a souligné l’importance pour les entreprises algériennes de se déployer à l’étranger « aller à l’étranger, c’est important », avant d’ajouter que « toutes les chances sont de notre côté » face à la concurrence.

« On a fait une offre, la meilleure qu’on pourrait faire, pour avoir la licence. Mobilis qui a préparé un dossier bien ficelé a prévu de se déployer plus massivement que les opérateurs déjà présents », citant à titre d’exemple les opérateurs marocains déjà présents au Mali.

Le Mali a décidé de procéder à l’attribution d’une nouvelle licence de télécommunications globale à travers une sélection internationale, avant de dévoiler les résultats à la fin du mois de juin 2018.