La Minisitre des postes et des TIC, Imen Houda Feraoun, a l’intention d’instaurer une cellule de contrôle et surveillance qui lutte contre les dangers de la Toile. Cette cellule surveillerait les sites Internet consultés par les Algériens et plus particulièrement le géant Facebook.  

facebook-HD

Après l’instauration de l’Organe de surveillance de l’internet le mois d’Octobre dernier, une cellule de contrôle de la qualité des sites sera bientôt instaurée. Cette décision entre dans le cadre de la lutte des des dangers et des risques qu’on rencontre chaque jour sur la Toile. Le réseau social Facebook, très populaire chez les internautes Algérien, sera le plus « contrôlé ».

Enfin, ceci ne va pas toucher à la démocratie et la liberté d’expression des citoyens Algériens, l’Algérie qui a consacré la démocratie et la liberté d’expression ne peut interdire l’utilisation d’Internet, a souligné Madame Feraoun. Elle a également annoncé que des campagnes de sensibilisation aux dangers de la toile seront organisées au courant de l’année à l’adresse des jeunes et des enfants.

Qu’en pensez-vous ? 

PARTAGER
Passionnée par l'univers Open-source/ High Tech depuis mon plus jeune âge, je veille à partager toutes les nouveautés du système "vert".