Une catégorie de personnes interdite de retirer l’argent dans les bureaux de poste

algérie poste

Dans un communiqué rendu publier hier, le 29 juin 2020, le ministère de la Poste et des Communications et télécommunications en Algérie a tenu à informer les citoyens de la suspension des retraits de liquidité de la part des personnes morales ayant des comptes courants à la poste (ccp).

Une décision qui intervient quelques jours après la multiplication des réclamations concernant le manque de liquidité dans les bureaux postes à travers le territoire national. Un problème lié, parait-il, à la pandémie du COVID-19 qui n’a fait qu’accroitre le nombre de retraits en cash accomplis par des personnes physiques, mais aussi morales.

Les solutions proposées

Néanmoins, cette directive qui émane directement de la présidence de la république n’est que temporaire, et n’ayant comme but que la facilitation du retrait des salaires et des pensions. Quant aux personnes morales (entreprises à responsabilité limitée), elles sont invitées à utiliser d’autres moyens de paiement comme les chèques certifiés et les transferts électroniques (TPE, Baridimob…).

Une situation sous surveillance

Concernant le problème principal qui est le manque de liquidité, des cellules regroupant des représentants du secteur de la poste et des télécommunications et de la banque d’Algérie ont été mises en place dans le but de surveiller, de manière quotidienne, la disponibilité de cette même liquidité à travers les bureaux de poste.

🔴 الأولوية للمواطنين في عمليات السحب على مستوى المكاتب البريدية و تعليق عمليات سحب الأموال للأشخاص المعنويين الحائزين…

Publiée par ‎وزارة البريد والمواصلات السلكية واللاسلكية – الجزائر –‎ sur Lundi 29 juin 2020