Selon le ministre de l’intérieur et des collectivités locales, Noureddine Bedoui, l’Algérie est en train de créer un portail électronique qui permet aux algériens de bénéficier de tous les services en relation avec les smartphones.

Le ministre a indiqué lors de sa supervision du lancement du premier permis de conduire biométrique ce dimanche à Alger que ce portail sera en service dans les brefs délais. Il également ajouté que le « gouvernement n’économisera aucun effort qui peut servir à la réalisation des objectifs des citoyens pour une vie confortable ».

Ce dernier a ajouté que le payement des procès se fera via un système électronique, à partir du mois de mai. En ajoutant : « Ce processus facilitera l’intervention des autorités (la police et la gendarmerie). »

Monsieur Bedoui a administré l’inauguration du lancement du premier permis de conduire biométrique, accompagné de la ministre de la poste et des technologies de l’information et de la communication, Houda Feraoun. Ce permis sera lancé sur quatre communes d’Alger pour commencer, et il atteindra le reste du pays par la suite.