Jeudi dernier, un incendie a survenu dans la commune de Bab Ezzouar a été responsable d’une coupure des services de téléphonie et d’internet dans la région d’Alger Est. Par la suite, les équipes techniques d’Algérie Télécom (AT) ont procédé au rétablissement graduel des services de téléphonie et d’internet dans les zones de Rouiba, Aïn Taya, Reghaïa et Dergana.

« Algérie Télécom informe son aimable clientèle que ses équipes techniques intervenues durant la nuit de jeudi à vendredi ont rétabli graduellement les services de téléphonie et d’internet dans les zones de Rouiba, Aïn Taya, Reghaïa et Dergana. Les travaux sont en cours pour le rétablissement des clients des quartiers de Hamiz, Bab Ezzouar, Oued Smar et Dar el Beïda », relève la même source.

Cette interruption du réseau est intervenue, rappelle Algérie Télécom, en fin d’après-midi de jeudi, suite à une « négligence d’une entreprise de nettoyage travaillant pour le compte de l’APC de Bab Ezzouar ». « Cet acte de négligence a causé l’isolement de plus de 25 000 clients dans les zones d’Aïn Taya, Rouiba, Reghaïa, El Hamiz, Bab Ezzouar, Oued Smar et Dar el Beïda », indique la même source. Algérie Télécom affirme, à ce propos, que son service juridique « a déposé plainte pour obtenir réparation des préjudices causés par cet acte ».

Incendie d’une chambre technique à Bab Ezzouar: plusieurs quartiers touchés à l’Est d’Alger (AT)

Un incendie provoqué des travaux de désherbage engagés, jeudi, dans la commune de Bab Ezzouar, ont causé la destruction d’une chambre technique, engendrant ainsi l’isolement de clients des cités 5 juillet, 1.200 logements à Bab Ezzouar et d’El Hamiz, indique un communiqué d’Algérie Télécom.

Cet incendie « provoqué par des travaux de désherbage engagés par l’APC de Bab Ezzouar dans l’après-midi de jeudi 27 août a causé la destruction d’une chambre technique contenant des câbles en fibre optique et en cuivre. Cet acte de négligence est à l’origine de l’isolement de centaines de clients des cités 5 juillet, 1.200 logements à Bab Ezzouar et du quartier El Hamiz, à l’Est d’Alger », précise-t-on de même source.

« Selon les premiers éléments d’information en notre possession, le feu allumé par des agents de l’APC de Bab Ezzouar pour défricher les abords de la route entre Bab Ezzouar et El Hamiz, s’est propagé à l’intérieur de la chambre, endommageant les canalisations de câbles », souligne Algérie Télécom qui rassure que « ses équipes techniques sont mobilisées sur place afin d’effectuer les réparations nécessaires et rétablir les clients des quartiers touchés ».

L’entreprise rappelle, à l’occasion, que « les agressions sur le réseau d’Algérie Télécom sont enregistrées de façon quasi quotidienne à travers le territoire national: coupures de câbles par des engins de travaux publics, actes de sabotage sur les équipements, vols de câbles, sont à l’origine de la quasi-totalité des dérangements qui affectent les clients ».

L’entreprise « s’excuse auprès de ses clients pour les désagréments causés par cet incident indépendant de sa volonté et les assurent de la mobilisation sur place de tous les moyens humains et techniques pour le rétablissement du service », conclut le communiqué.