Ce nouveau format de carte mémoire pourrait succéder au microSD en offrant des transferts bien plus rapides que les cartes actuelles.

6b3ffddf8826f10acf6953d54697

Samsung vient sans doute de dévoiler le successeur des cartes microSD. Le constructeur a en effet annoncé les premières cartes mémoires amovibles au format UFS (Universal Flash Storage). Ce format est déjà utilisé par Samsung pour la mémoire interne de ses Galaxy S6 et Galaxy S6 Edge car il offre de meilleures performances et consomme moins d’énergie que les modules eMMC actuels.

Après la mémoire interne, le constructeur coréen s’attaque donc à la mémoire amovible en dévoilant des cartes mémoire UFS de 32 à 256 Go. Selon le constructeur, la carte de 256 Go offre une vitesse de lecture de 530 Mo/s, soit l’équivalent d’un SSD. En comparaison une carte microSD UHS-I atteint 95 Mo/s et les cartes micro SD UHS-II haut de gamme de Lexar et SanDisk montent à 270 Mo/s. En écriture, la carte UFS de 256 Go atteint 170 Mo/s, ce qui reste deux fois plus rapide qu’une carte microSD UHS-I.

Le format UFS permet également de gérer un grand nombre d’entrées et sorties simultanées avec un score élevé de 40 000 IOPS en lecture (1 800 IOPS pour la microSD) et 35 000 IOPS en écriture (seulement 100 IOPS pour la microSD). Ces spécifications rendent la carte de Samsung parfaitement adaptée pour une utilisation multitâche.

Sur le papier, les cartes mémoire UFS sont des dispositifs de choix pour les appareils photos numériques (vidéo 4K, photo RAW en rafale), les drones, les action cam, les caméras de réalité virtuelle, ainsi que les smartphones et les tablettes haut de gamme.

Elles ont cependant un point faible : leur incompatibilité avec le format microSD existant.