Le tout nouveau Samsung Galaxy S10, pourtant bien parti pour être désigné smartphone de l’année, semble avoir de sérieux problèmes de sécurité. En effet, de nombreuses personnes ont réussi à tromper son système de déverrouillage par reconnaissance faciale en utilisant des photos, des vidéos ou même la sœur du propriétaire !

Ce sont le site web anglophone The Verge ainsi que le youtubeur Lewis Hilsenteger de la chaine Unbox Therapy qui ont été les premiers à traiter de ce sujet, tous les deux ayant réussi à déverrouiller un Galaxy S10 en utilisant une photo ou diffusant une vidéo du propriétaire sur un autre smartphone. Un sérieux problème qui vint s’ajouter à l’irréparablité du lecteur d’empreintes mis sous l’écran ainsi que le fait qu’il ne puisse pas répondre en cas de fissure d’écran.

Plus grave encore, la programmeuse et activiste hongkongaise Jane Manchun Wong, a réussi à tromper le face unlock du Samsung Galaxy S10 de son frère avec qui elle partage à peine un air de famille. Le problème semble venir de la nouvelle fonctionnalité ‘Reconnaissance rapide’, qui privilégie la vitesse de déverrouillage à l’analyse détaillée du sujet, ce qui a pu donner des situations pareilles.

Nous, équipe de rédaction d’Android-Dz, ne recommandons en aucun cas l’utilisation des fonctionnalités de déverrouillages faciales 2D sur n’importe quel appareil, car celle-ci demeure encore loin d’être parfaite, contrairement à l’a reconnaissance 3D de l’iPhone X par exemple.

A lire aussi