Les capteurs photos de nos smartphones : leur utilité et comment s’en servir

Un, deux, trois voire même cinq, bientôt nous n’aurons plus assez de doigts pour compter le nombre de capteurs photos sur nos téléphones. Du capteur principal en passant par le grand-angle aux objectifs macros, on s’y perd très facilement.

Mais n’ayez crainte, Android-dz est là pour vous aider et apporter toutes les réponses à vos questions concernant les différents capteurs photos, dans ce dossier.

L’angle : La caractéristique principale

Quand on parle des différents capteurs de téléphones, la principale distinction que l’on fait est l’angle par lequel ils font passer la lumière. C’est une mesure très importante à comprendre, car c’est celle qui aura le plus d’impact sur le rendu de votre photo.

L’angle détermine la largeur du plan de l’image et se mesure de deux façons différentes :

  • En degré : C’est le plus utilisé sur les fiches techniques des téléphones. Plus l’angle est grand, plus le plan sera large.
  • En millimètre : À ce moment, on parle plus de longueur focale, beaucoup plus utilisé dans le domaine de la photographie professionnelle, car les capteurs de smartphones sont trop petits pour exprimer une réelle différence. On notera juste que plus la longueur focale est grande, plus la largeur du plan sera courte.

Sur nos téléphones, on distingue trois types de capteurs selon leur angle :

Le capteur grand-angle :

Qui est le capteur principal que possède la majorité de nos appareils. Il permet de prendre des photos assez larges sans avoir une énorme distorsion. C’est sans doute le plus polyvalent des trois.

Image prise avec un capteur grand-angle 35mm

Le capteur ultra grand-angle :

Avec une largeur d’angle de 120 degrés approximativement, l’ultra grand-angle vous permet d’avoir une largeur de champ plus vaste. Parfait pour faire des photos de groupe quand vous êtes nombreux.

Image prise avec un capteur ultra grand-angle 24 mm

Le capteur téléobjectif :

Un autre objectif qu’on trouve communément sur nos téléphones, celui-ci permet de prendre des photos moins larges, mais plus zoomées. On le qualifie parfois de 2X ou 3X selon le degré d’agrandissement par rapport au capteur principal.

Image prise avec un capteur téléobjectif 2X 72mm

Un quatrième capteur vient s’ajouter à ces trois dernières, c’est l’objectif macro. Beaucoup moins présent sur les smartphones, mais tout aussi intéressant et très amusant à utiliser, il permet de prendre des photos de très près de votre sujet, à des distances auxquelles vos autres capteurs échoueraient à prendre le focus.

Image prise avec un capteur macro

Le tableau ci-dessous résume les principales différences entre ces quatre capteurs :

Capteur Grand-angle  Ultra grand-angle  Téléobjectif  Macro
Avantage principal Polyvalent Plus grande largeur de champ Zoom Ultra zoom
Utilité Prendre des photos de près ou de loin Le plus rependu sur les téléphones Permets d’inclure plus dans son image Prendre des photos d’objets plus loin sans perte de qualité Permet des photos d’objets minuscules et une bonne mise au point, impossible avec un autre capteur

L’ouverture : laissez passer plus de lumière

Voilà une caractéristique tout aussi importante, mais beaucoup moins connue : l’ouverture, aussi appelée diaphragme, détermine – comme son nom l’indique – l’ouverture du capteur.

Elle est exprimée sous le format f/x.x où le chiffre après le f détermine la taille du trou du capteur. Plus le chiffre est petit, plus votre capteur a une grande ouverture.

Cette caractéristique a un impact sur la quantité de lumière que laisse rentrer votre capteur, modifiant ainsi la luminosité de votre photo. Un capteur avec une plus grande ouverture laissera passer plus de lumière et aura ainsi de meilleurs résultats en clichés de nuit.

L’ouverture la plus courante c’est l’ouverture f1.5 qui permet d’avoir d’assez bons résultats de nuit comme de jour.

Des capteurs à ouverture variable, oui ça existe. Comme le fait Samsung depuis le Galaxy S9, avec un capteur f/2.4 qui peut passer à f/1.5 pour laisser passer plus de lumière.

Stabilisation optique : pour de meilleurs vidéos

Certains constructeurs équipent leur capteur d’un mécanisme de stabilisation optique. Quand c’est le cas, c’est généralement indiqué par l’acronyme OIS (Oprical Image Stabilization) qui permet de détecter les secousses et vibrations et de les atténuer.

Très utile lorsqu’on fait des vidéos avec son téléphone. Notons que dans les smartphones à plusieurs capteurs, seuls un ou deux sont dotés de stabilisation optique, les autres ont généralement une stabilisation numérique.

Le mégapixel : la grande arnaque

Il s’agit là de la caractéristique préférée des constructeurs, le nombre de mégapixels d’un capteur sur un téléphone est parfois la seule information qu’on a de lui, alors que c’est la moins importante !

Certes, une photo prise avec un capteur de 20 mégapixels contient plus d’information (plus de pixel) qu’une photo prise avec un capteur de 12 mégapixels, mais ceci ne constitue en aucun cas un gage de qualité de l’image.

Ce qui affectera le plus votre image est la qualité du capteur en lui-même et du logiciel de traitement utilisé par le constructeur. Un point très important qui permet par exemple à un Pixel 3 de faire avec un seul capteur ce que fait Huawei avec 3 !

A voir aussi : Google Pixel 3a XL : Prix et Fiche technique

Le capteur de profondeur : le plus qui fait plaisir

On le trouve de plus en plus souvent dans les téléphones haut de gamme, le capteur de profondeur ne sert pas à prendre des photos par lui-même, mais joue un rôle complémentaire qui permet d’améliorer la qualité de vos images, surtout si vous êtes fan de l’effet Bokeh (effet de flou de l’arrière-plan).

Feu d’artifice sous effet Bokeh

A LIRE AUSSI

About the Author

Etudiant en école d'informatique, passionné d'High-Tech et de jeux vidéos

Laisser un commentaire