Samsung : l’erreur de trop ?