Bientôt on pourra trouver dans les magasins, des tablettes de sept pouces, basées sur Android avec des tarifs imbattables.

On entend par des tablettes à bas prix, ou à très bas prix, celles qui sont conçues en chine, dont les composants n’inspirent pas confiance, avec des performances très limités, qu’on peut trouver sur le marché en ce moment à partir de 9000 dinars.

Ces tablettes ont pu convaincre une certaine catégorie de consommateur, à travers leurs prix, et aussi parce que ces type de clients ne sont pas très exigeants, ils achètent une tablette pour une durée d’utilisation limitée juste pour utiliser une ou deux applications qui ne requirent pas des contraintes techniques poussées.

Du fait une marque chinoise, intitulée Allwinner, a conçu le A33, un processeur quatre cœurs, pour équiper ces tablettes bas de gamme, avec un cout d’acquisition minime, qui ne dépasse pas les quatre dollars, alors les constructeurs chinois vont profiter de cette offre pour diminuer le prix de vente de leurs tablettes, qui atteindrons une réduction allant jusqu’à 30$.

Bien évidement ces appareils seront construits pas des entreprises dites « No name », et ne vont pas être considérées comme des concurrents pour les hauts de gammes de Samsung ou de Apple, mais provoqueront certainement un certain changement dans le comportement des consommateurs, ils seront basé sur Android, on ne connaît pas encore les versions que ce processeur pour faire tourner, néanmoins  avoir un écran de plus pour utiliser quelques applications simple à 3000 dinars peut être très intéressant.

La puce A33 délivrera de meilleures performances que les générations de processeurs précédentes conçus par Allwinner et pourra supporter une résolution d’écran de 1280 X 800 pixels, selon Linley Group. Elle exploite l’architecture Cortex-A7 d’ARM et est accompagnée d’un GPU Mali-400MP2 capable de lire des vidéos en haute définition.

Bientôt on pourra trouver dans les magasins, des tablettes de sept pouces, basées sur Android avec des tarifs imbattables.

On entend par des tablettes à bas prix, ou à très bas prix, celles qui sont conçues en chine, dont les composants n’inspirent pas confiance, avec des performances très limités, qu’on peut trouver sur le marché en ce moment à partir de 9000 dinars.

Ces tablettes ont pu convaincre une certaine catégorie de consommateur, à travers leurs prix, et aussi parce que ces type de clients ne sont pas très exigeants, ils achètent une tablette pour une durée d’utilisation limitée juste pour utiliser une ou deux applications qui ne requirent pas des contraintes techniques poussées.

Du fait une marque chinoise, intitulée Allwinner, a conçu le A33, un processeur quatre cœurs, pour équiper ces tablettes bas de gamme, avec un cout d’acquisition minime, qui ne dépasse pas les quatre dollars, alors les constructeurs chinois vont profiter de cette offre pour diminuer le prix de vente de leurs tablettes, qui atteindrons une réduction allant jusqu’à 30$.

Bien évidement ces appareils seront construits pas des entreprises dites « No name », et ne vont pas être considérées comme des concurrents pour les hauts de gammes de Samsung ou de Apple, mais provoqueront certainement un certain changement dans le comportement des consommateurs, ils seront basé sur Android, on ne connaît pas encore les versions que ce processeur pour faire tourner, néanmoins  avoir un écran de plus pour utiliser quelques applications simple à 3000 dinars peut être très intéressant.

La puce A33 délivrera de meilleures performances que les générations de processeurs précédentes conçus par Allwinner et pourra supporter une résolution d’écran de 1280 X 800 pixels, selon Linley Group. Elle exploite l’architecture Cortex-A7 d’ARM et est accompagnée d’un GPU Mali-400MP2 capable de lire des vidéos en haute définition.