La semaine dernière, Synaptics a présenté Clear ID un lecteur d’empreinte à intégrer à un écran. Alors que de nombreux observateurs pensaient que Samsung en serait le premier bénéficiaire, il semble finalement que ce soit… Vivo.

Il y a quelques jours, nous rapportions dans nos colonnes le lancement de Clear ID, un lecteur d’empreinte digitale à intégrer dans un écran tactile. Ce composant est signé Synaptics, l’entreprise américaine qui a développé Clear Force, un capteur de pression pour écran tactile similaire à 3D Touch chez Apple.

À l’occasion de ce lancement, celle-ci a expliqué que l’une des cinq premières marques de téléphonie avait d’ores et déjà commandé ce composant, lequel entrait dans sa phase de production de masse. Nous nous sommes évidemment demandé qui pourrait être ce fameux constructeur faisant partie des cinq premiers constructeurs.

Rappelons que les cinq premiers sont aujourd’hui Samsung, Apple, Huawei, Oppo et Xiaomi, dans cet ordre. Vivo ayant perdu sa place de bon 5ème durant le dernier trimestre à Xiaomi qui a été propulsée par son expansion à l’international.

Nous comme plusieurs autres sources avions aussi écarté cette marque, car celle-ci travaillait cette année avec une solution concurrente, Sense ID de Qualcomm.

Mais apparement tout le monde avait tord ! Vivo serait bel et bien la première à proposé un smartphone avec un lecteur d’empreinte intégré à l’écran si l’on croit ce contributeur du magazine Forbes qui a posté sur son compte Twitter une image du composant et d’un smartphone affichant sur son écran une image représentant une empreinte digitale. C’est à cet endroit que le composant de Synaptics est placé.

Et c’est donc à cette place que l’usager doit placer son doigt pour débloquer son mobile, comme il le ferait avec Touch ID. Il rappelle que cela fonctionne avec un écran OLED et que le composant est basé sur un capteur CMOS qui mesure 0,7 mm d’épaisseur.

Quelle preuve montre que le téléphone qu’il a essayé ne finira pas comme le prototype estival ? Aucune, malheureusement.

 

PARTAGER
22 ans, Rédacteur web et ingénieur en éléctonique des systèmes embarqués. Passioné du monde des smartphones et des nouvelles technologie, adore les livres, la musique et le basket-ball.