Synaptics, concepteur de la technologie Clear Force, a présenté en début de semaine un lecteur d’empreinte digitale intégré à l’écran. La solution, déjà en production de masse, aurait été choisie par l’une des 5 premières marques mondiales.

Hormis un prototype dévoilé par Vivo et des rumeurs d’intégration chez Xiaomi, les projets avec ce type d’équipement semblent rares mais ça serait sur le point de changer.

Un communiqué de presse diffusé par Synaptics à propos d’un nouveau produit. Cela s’appelle « Clear ID FS9500 » (photo ci-dessous). Il s’agit d’un lecteur d’empreinte à intégrer à un écran OLED. Des démonstrations seront faites à l’occasion du prochain CES de Las Vegas, en janvier.

 

Dans son communiqué, Synaptics a avoué que le système est d’ores et déjà en production de masse et que l’une des cinq premières marques de téléphonie devrait l’utiliser dans un mobile en 2018. Reste évidemment à savoir qui. (Rappelons qui sont les cinq premiers : Samsung, Apple, Huawei, Xiaomi et Oppo).

Nous écartons aussi Apple, qui a décidé de se passer de lecteur d’empreinte. Reste Huawei, Oppo et Samsung. Selon certains confrères de la presse américaine, les indices laissés par Synaptics semblent pointer vers Samsung, mais les deux autres acteurs ne sont pas à écarter, notamment Huawei, déjà client de Synaptics pour les écrans Clear Force.

 

PARTAGER
22 ans, Rédacteur web et ingénieur en éléctonique des systèmes embarqués. Passioné du monde des smartphones et des nouvelles technologie, adore les livres, la musique et le basket-ball.