Summit et Sierra

Les deux supercalculateurs d’Oak Ridge seront baptisés Summit et Sierra. Des supercalculateurs qui seront conçus sur la base de processeurs traditionnels, de puces sur architecture OpenPower d’IBM (l’architecture OpenPower est passer en open source , pour optimiser les data-center destiné au cloud ) ainsi que de GPUs Nvidia.

Summit, devrait développer à terme une puissance de calcul comprise entre 150 et 300 péta flops en charge maximale, tandis que Sierra, pour sa part, devra se contenter d’une puissance de l’ordre de 100 pétaflops en pointe.

Summit et Sierra

Avec cette puissance il se hissera dans la première place dans le top 500, avec un record jamais atteint, dépassant le tihane chinois avec 50 petaflops et leur ancien bête titan avec ces 27 petaflops.

Quant à la consommation d’énergie, et l’impact écologique que cela pourrai engendrer , demeure un mystère  , sachant que mis à part microsoft, amazon peu de laboratoire , utilisent des énergies vertes et se soucient de la nature.