Sony devrait profiter du MWC 2017 pour officialiser les smartphones de la gamme Xperia X (2017). Leurs caractéristiques viennent de fuiter.

Il y a quelques jours, LG donnait rendez-vous à ses fans le 26 février pour la présentation de son nouveau flagship. Libéré de l’approche modulaire qui avait fait défaut à son prédécesseur, le LG G6 devrait avoir un design et une fiche technique de qualité. Mais le fabricant sud-coréen ne sera pas le seul à tenter de se distinguer pendant le MWC… C’est également le cas de Sony, qui pourrait profiter du salon barcelonais pour officialiser les 5 smartphones de la gamme Xperia X (2017).

Leur nom de code et leurs caractéristiques viennent juste de fuiter, et donnent vraiment envie. Surtout pour le Yoshino et le BlancBright, positionnés sur le haut de gamme. Le Yoshino serait équipé d’un écran 5,5 pouces 4K, d’un processeur Snapdragon 835, de 4 ou 6 Go de RAM, et d’un appareil photo Sony IMX400. De son côté, le BlancBright aurait un écran 5,5 pouces WQHD, un processeur Snapdragon 653 ou 835, 4 Go de RAM et le même appareil photo que le Yoshino. Tous deux sortiraient après avoir le Galaxy S8, ce qui expliquerait l’intégration du dernier SoC de Qualcomm.

Le Keyaki, troisième smartphone de la gamme Xperia X (2017), serait doté d’un écran 5,2 pouces HD, d’un processeur MediaTek Helio P20, de 4 Go de RAM, de 64 Go de stockage, d’un capteur photo arrière de 23 mégapixels et d’un capteur photo avant de 16 mégapixels. De son côté, le Hinoki aurait un écran 5 pouces HD, un processeur MediaTek Helio P20, 3 Go de RAM, 32 Go de stockage, un appareil photo arrière de 16 mégapixels et un appareil photo avant de 8 mégapixels. Le 5ème smartphone de la gamme Xperia X (2017) répondrait au nom de Mineo, mais aucune information concernant ses caractéristiques n’a encore été dévoilée, comme le relaye Phonandroid. Vous l’avez compris, Sony ne sera pas au MWC pour faire de la figuration. Même chose pour BlackBerry, qui présentera un nouveau smartphone baptisé Mercury.