Voici les nouvelles règles de gestion des groupes Facebook

facebook

Dans le cadre de la limitation de la propagation de la désinformation parmi ses utilisateurs, Facebook a décidé de s’attaquer la manière dont son gérer les groupes qui se trouvent au sein de sa plateforme. De nombreux changements dans la politique de gestion du signalement ont ainsi été introduits.

Nul ne peut ignorer que Facebook fait, depuis plusieurs années, l’objet de plusieurs critiques officielles concernant le contenu qui y circule. La désinformation (ou fake news) y est tellement monnaie courante que cela a fini par porter préjudice à de nombreuses personnes et entités politiques et économiques. De plus, la crise du COVID-19 qui dure depuis au moins le début de l’année en cours n’a fait que multiplier les accusations d’inaction dont le premier réseau social dans le monde fait objet.

Les nouvelles règles

Dans une récente annonce, Facebook annonce apporter certains changements à la manière dont sont gérés les groupes. Ces placettes virtuelles qui aident grandement la diffusion de contenu entre ‘inconnus’ vont ainsi être plus aisément supprimées.

Plus concrètement, les nouvelles mesures prises sont :

  • Interdiction aux administrateurs des groupes d’en créer un nouveau qui soit similaire à l’un qui soit déjà supprimé par la plateforme pour non-respect aux conditions d’utilisation.
  • Moratoire temporaire sur la création de n’importe quel groupe en cas de suppression d’un groupe où la personne est administratrice ou modératrice.
  • Les membres d’un groupe ayant publié ou partagé une publication qui viole les normes de communauté de Facebook devront se faire approuver leurs futures publications par un administrateur ou un modérateur, et ce pendant les 30 jours qui suivent la suppression du contenu signalé.
  • Si les administrateurs approuvent à répétition des publications des publications non conformes aux règles de la communauté, le groupe sera supprimé.
  • Les groupes liés à certaines violences verront leur visibilité limitée, et ne seront pas trouvables par une simple recherche.
  • Facebook cessera de recommander des groupes liés à la santé.
  • En cas de suppression (volontaire ou pas) du compte du seul administrateur d’un groupe, d’autres membres devront se porter volontaires pour le gérer. Une suppression du groupe aura lieu sinon.