Alors qu’une version actualisée du Z2 a fait l’objet d’une rumeur en tout début d’année, un nouveau numéro de série faisant référence à un mobile Samsung sous Tizen a été découvert. Où ? Dans les bases de données de la FCC américaine…

Samsung n’a pas dévoilé un véritable nouveau smartphone sous Tizen depuis plus de six mois. Au mois d’août dernier, la firme coréenne a dévoilé le Samsung Z2. Le téléphone a été commercialisé dans certains pays du Moyen-Orient et d’Asie, notamment en Inde, au Pakistan et au Bangladesh, comme les deux précédents terminaux, les Z1 et Z3. Depuis, quelques fuites et rumeurs ont été relayées mais rien de vraiment concret.

Pourtant, malgré l’absence commerciale de nouveaux terminaux, Samsung n’abandonne pas. La preuve avec cette nouvelle indiscrétion relevée par le site Android Crunch dans les bases de données de la commission fédérale américaine chargée des télécoms. À l’image de Tenaa en Chine, la FCC adoube les terminaux des constructeurs avant leur utilisation (et éventuellement leur commercialisation) aux États-Unis. Elle publie des documents officiels attestant de leur conformité vis-à-vis des réseaux télécoms. Les rapports que la FCC émet sur chaque mobile sont moins détaillés que ceux de Tenaa, mais ils ont l’avantage de confirmer l’existence de terminaux avant leur officialisation.

Le mobile concerné par le rapport déniché par Android Crunch est identifié par le numéro de série SM-Z400F. Il s’agit donc de la version internationale d’un SM-Z400x, lequel correspondrait, logiquement, à un éventuel Samsung Z4.

Si nous nous reportons à l’évolution entre le Z1 et le Z2 et si nous l’appliquons au Z3, voici la fiche technique hypothétique de ce smartphone : écran 720p de 5 pouces, chipset quad-core cadencé à 1,5 GHz, 2 Go de mémoire vive, 16 Go de stockage interne (avec port microSDXC), capteur photo 13 mégapixels, webcam 5 mégapixels, batterie 2600 mAh et connexion LTE. Le tout serait animé par Tizen, en version 3.0 puisque celle-ci serait prête à en croire les fuites récentes.