Samsung vient enfin de publier les résultats de l’investigation au sujet du fiasco Note 7. Une enquête qui a duré plus de 2 mois. D’après la marque, deux raisons sont responsables des explosions.

Alors qu’on est sûr que le problème a une relation avec la batterie, la marque a révélé que les causes des prblèmes sur les batteries originales et celles des batterie remplacées sont différentes.

Dans le cas des appareils originaux, le géant coréen a assuré que le problème venait du design de la batterie. Plus précisément, le coin supérieur droit de la batterie qui faisait que les électrodes se pliaient et finissaient par se toucher. Le contact entre le positif et le négatif causant un court-circuit.

Pour les batteries remplacées, il n’y avait pas de défaut de fabrication mais un autre problème d’ordre technique qui a fait qu’une piece en cuivre qui se trouvait à l’intérieur de la batterie est fondue et à causer elle aussi un court-circuit. L’origine de ce problème était le fait que le fournisseur de batterie était en surcharge à cause de la demande importante.

« Cette crise m’a fait très mal », a assuré D.J. Koh, le président de filière Mobile de Samsung. Il a ajouté que c’était la plus grosse qui’il ait eu à gérer en 33 ans.

Samsung a dévoilé quelques chiffres à propos de l’investigation : 700 employés dédiés, 200 000 smartphones et  30 000 batteries ont été utilisés pour trouver la cause exacte des problèmes. Trois autres laboratoires privés ont comfirmé les résultats de Samsung : UL, Exponent, et TUV Rheinland.

Les problèmes de la première batterie auraient pu être découvert par Samsung en faisant un simple test aux rayons X, mais pour la deuxième, il aurait fallu que la firme désassemble complètement la batterie.

Samsung Mobile assuré, via son président, qu’une toute nouvelle procédure de tests a été mise en place incluant 8 étapes bien distinctes afin de s’assurer qu’un scénario à la « Note 7 » ne se répète jamais.

Le Galaxy S8 va subir toute cette palette de tests avant d’être mis en vente, ça sera aussi le cas de tous les autres smartphones Samsung qui sortiront à partir de 2017.