Selon l’agence de presse Reuters, Kwon Oh-hyun, l’un des trois co-CEO de Samsung Electronics a présenté sa démission, après 32 ans de bons et loyaux services. Il souhaite passer le relais à une génération plus jeune qui saura relever les défis de demain.

Si les revenus du groupe n’ont jamais été aussi hauts, grâce à un catalogue de produits variés et qualitatifs (et pas uniquement en téléphonie), Samsung vit sur le plan des ressources humaines une crise sans précédent. Des cadres dirigeants de la firme ont présenté leur démission ces derniers mois, notamment Choi Gee-sung, l’un des principaux conseillers de Lee Jae-yong.

Et voici qu’une autre grande figure du groupe va quitter le navire, à en croire une dépêche de l’agence de presse Reuters. Il s’agit de Kwon Oh-hyun, le président de l’activité liée aux composants de Samsung (chipset, batterie, capteurs photo, mémoire flash et écran) et membre du triumvirat de Samsung Electronics.

Pour rappel, la direction du groupe est prise en charge par trois co-CEO, représentant les trois jambes du groupe : la mobilité avec Koh Dong-jin ; l’électronique grand public (notamment les télévisions) avec Yoon Boo-keun et les composants avec Kwon Oh-hyun.

L’héritier de la famille dirigeante, Lee Jae-yong, a été jugé coupable de corruption il  y a quelques mois, jugement assorti d’une peine de prison de 5 ans et avec cette démission de Kwon Oh-hyun qui était considéré comme numéro 2 de Samsung, la firme se retrouve donc au dépourvu malgré des chiffres incroyablement bons.

PARTAGER
22 ans, Rédacteur web et ingénieur en éléctonique des systèmes embarqués. Passioné du monde des smartphones et des nouvelles technologie, adore les livres, la musique et le basket-ball.