Samsung vient de se mettre à dos le plus gros marché mondiale, comment ? En Chine, la phablette n’a pas été rappelée.

Les modèles distribués n’étant visiblement pas défectueux en dépit des deux cas d’explosion recensés ces dernières semaines. Depuis, pour les médias locaux, le constructeur coréen est perçu comme une marque « arrogante » qui « discrimine » le consommateur.

note7face2

En Chine Samsung a rappelé un peu moins de 2000 Galaxy Note 7. Des unités de test distribués courant août. D’après la société, les modèles commercialisés ne présentent pas de danger, pourtant il y a deux semaines, un smartphone censé être sûr explosait en Chine, Samsung niait alors toute responsabilité et déclarait que la surchauffe était liée à un facteur de température externe. Le week-end dernier, un second Galaxy Note 7 explosait en Chine et là encore, Samsung affirmait quelques jours plus tard que la batterie n’y était pour rien et que tous les modèles distribués en Chine étaient sûrs.

galaxy-note-7-explosion

Alors qu’un programme d’échange du Galaxy Note 7 a été lancé sur le quasi-ensemble du marché et que les consommateurs américains ont même eu droit à un message d’excuses en vidéo de la part du PDG de Samsung USA, la chaîne de télévision souligne le contraste entre la façon dont le problème a été traité en Chine et les mesures prises sur les autres marchés.

Un mécontentement qui devrait se reflété sur les chiffres de Samsung, d’où ma question, l’erreur de trop pour Samsung ?