Beaucoup de rumeurs annonçaient que Samsung allait essayer de vendre les unités rénovées du Note 7 mais le géant coréen à continuer nier jusqu’à il y a quelques jours. La marque décide de remettre en vente le smartphone controversé.

Et comme pour un smartphone normal, on commence à avoir les premières fuites. Bien sûr le Note 7 restera le même de l’extérieur mais c’est à l’interieur que les changements ont été apparemment et surtout du côté de la batterie et du système d’exploitation.

En effet, on voit sur les photos qui ont fuité que le smartphone ne dispose maintenant que de 3200 mAh de batterie contre 3500 mAh sur le modèle original. L’appareil tourne sous Android Nougat avec un kernel build datant de février 2017.

D’après la source, les photos datent d’hier seulement ! Ce détail pourrait un signe du relancement imminent du Galaxy Note 7. On ne sait toujours pas précisément quels marchés seront visés mais une chose est sûre : les USA, l’Inde et le Canada ne verront pas le smartphone. (Peut-être l’Algérie ?)

D’un point de vue écologique et économique, cette initiative est très logique pour Samsung qui veut à tout prix trouver une solution pour les millions d’appareils qu’elle a récupérés. Il est bien sur plus qu’évident que l’entreprise a testé et re-tester les appareils, un nouveau scandale serait catastrophique.

Source | Via

PARTAGER
22 ans, Rédacteur web et ingénieur en éléctonique des systèmes embarqués. Passioné du monde des smartphones et des nouvelles technologie, adore les livres, la musique et le basket-ball.