Samsung poursuit sa réédition timide de sa génération d’entrée de gamme, les Galaxy J. Après le J1, voici le Galaxy J3 2016, avec au menu quelques améliorations notables, comme cette dalle Super AMOLED 5 pouces.

Samsung-Galaxy-J3-2016_fonearena-05-1024x684

Cette année, Samsung a pris la décision de remettre au goût du jour sa génération d’entrée de gamme : les Galaxy J. Après avoir remastérisé le J1, Samsung s’attèle donc au deuxième modèle de la famille J, le J3.

Autant l’avouer immédiatement, les améliorations apportées par Samsung sur cette réédition du J3 ne sont pas légions. Seul cet écran Super AMOLED de 5 pouces, en HD 720p, marque une vraie rupture avec l’ancien modèle.

Sous le capot, le J3 embarque un processeur vieillissant quadruple-cœur Speadtrum SC 8830, cadencé à 1,4 GHz. Vous conviendrez que ce n’est pas un foudre de guerre, mais cela suffira pour un usage quotidien en toute fluidité. Le tout est flanqué de 16 Go de mémoire interne, accompagnée de 1,5 Go de RAM. Vous avez la possibilité de booster la capacité de stockage jusqu’à 256 Go, via un port Micro-SD.

Galaxy-J3-2016-Official-Render-KK

Côté photo, le fabricant sud-coréen ne n’est vraiment pas foulée. Un capteur principal de 8 mégapixels seulement, capable néanmoins de filmer en Full HD 1080p. Bien sûr, c’est un peu mieux que le J1, sans être l’extase. Ne vous attendez pas à des clichés aux détails impressionnants. Une caméra secondaire de 5 mégapixels, avec une ouverture f/2.2, s’occupe des selfies. Suffisant.

Quant au design, Samsung opère un copier-coller du J1 2016. Sans transpirer l’élégance et le luxe, le plastique utilisé assure le job et a l’air d’être assez robuste en cas de choc. L’ergonomie est en revanche impeccable, grâce au dos légèrement bombé. Plus non appréciable, le champ d’action du pouce couvre l’intégralité de face avant. Pratique pour une utilisation à une main.

maxresdefault (5)

La batterie Li-Ion de 2600 mAh suffit amplement pour ce genre de produit. Selon le constructeur, l’autonomie en communication peut atteindre les 22h. En utilisation multimédia (Wi-Fi + vidéo), le tout se réduit à 12h. À noter que la batterie est amovible, pratique si vous désirez la changer.

La bête tourne sous Android 5.0 Lollipop, probablement dans un souci de fluidité.