Le Galaxy J2 (2017) est maintenant officiel. Le smartphone est arrivé avec une surprise de taille, au propre comme au figuré, puisqu’il reprend presque à l’identique la fiche technique du Galaxy J2 de… 2015 ?

Ce n’est pas la première fois que Samsung fait du recyclage (On se souviens d’un certain Galaxy FE) mais c’est la première fois qu’on l’impression que la marque pensait que ça passerai inaperçu.

Le Galaxy J2 (2017) n’est ni plus ni moins qu’un Galaxy J2. Non, pas le J2 (2016), mais le J2 commercialisé en 2015. Ce n’est pas comme s’il ne s’était rien passé entre 2015 et 2017, notamment en téléphonie. Et même le segment low-cost en a profité avec la HD, les lecteur d’empreinte, les coques en aluminium, etc.

Rappelons donc quelle est la fiche technique du Galaxy J2, et donc celle du Galaxy J2 (2017) : écran Super AMOLED qHD 4,7 pouces, chipset Exynos 3475 quad-core cadencé à 1,3 GHz, compatibilité LTE catégorie 4, 1 Go de RAM, 8 Go de stockage (extensibles jusqu’à 128 Go supplémentaires), batterie 2000 mAh, capteur photo 5 mégapixels, webcam 2 mégapixels. Il n’est même pas certain que le téléphone bénéficie d’une mise à jour de son OS. Ce qui veut dire qu’il y a une probabilité non négligeable qu’il soit commercialisé sous Marshmallow, voire même Lollipop.

Côté design, là encore, c’est le retour en arrière complet. La coque est en polycarbonate, bien sûr, avec un dos qui se détache pour accéder à la batterie amovible. La fonction Smart Glow qui avait tant fait parler d’elle dans le Galaxy J2 (2016) n’est pas conservé, bien sûr. Il faut croire que cette fonction n’a pas retenu l’attention de Samsung pour être généralisée à l’ensemble des terminaux entrée de gamme.

 

PARTAGER
22 ans, Rédacteur web et ingénieur en éléctonique des systèmes embarqués. Passioné du monde des smartphones et des nouvelles technologie, adore les livres, la musique et le basket-ball.