Samsung vient de subir un énorme coup, la marque a en effet enregistrer son prix trimestre de tous les temps avec seulement 0.8% des parts du marché en Chine. Un chiffre catastrophique comparé aux 21% d’il y a 5 ans.

Histoire de bien mettre ce nombre en perspective, voici les chiffres de Samsung durant l’année 2017 : 3.1% au Q1, 2.7% au Q2 and 2% au Q3 et enfin 0.8% au Q4. Même si ces chiffres n’ont pas l’air énorme, ils se traduisent en millions d’unités vendues : le 0.8% serait l’équivalent de 9.8 millions d’appareils écoulés.

Sur les raisons de ces résultats, les experts pointent du doigt deux facteurs. Le premier étant le prix des smartphones Samsung qui a sensiblement augmenté avec le Galaxy S9+ qui a atteint les 839$, ce qui aurait vraiment plu au clients asiatiques qui ont préféré se rabattre sur des options moins chères.

Et ces options moins chères c’est les entreprises chinoises qui les proposent ! C’est la deuxième raison du déclin de Samsung. Les géants chinois tels que Huawei, OPPO, Vivo et Xiaomi font beaucoup de mal à la marque avec leurs appareils performants et leurs prix hypers agressifs.

Et l’une de ces entreprises Chinoises, à savoir Xiaomi, a réussi à faire chuter le géant Samsung à la seconde place après que ce dernier ait été le leader des deux marchés, chinois et indien, pendant plus de 6 années consécutives.

D’après Digi Times, le magazine qui a dévoilé l’information, le problème de Samsung ne se situerait pas seulement au niveau des hauts de gamme, mais aussi au milieu de gamme où les entreprises Chinoises sont encore plus agressives comme Huawei qui inonde le marché avec une dizaine d’appareils légèrement différents pour couvrir le maximum des besoins des utilisateurs.

Même si Samsung reste indétrônable au niveau mondial pour l’instant, cette nouvelle pourrait pousser la marque à revoir sa stratégie en Asie où elle perd constamment du terrain face au compétiteurs locaux.