Dans une affaire qui remonte maintenant à 7 ans, Samsung est accusée d’avoir copiée Apple lors de la conception du premier Galaxy S. La guerre des brevets toucherait presque à sa fin.

C’est un feuilleton pluriannuel qui pourrait enfin s’achever aujourd’hui : la guerre des brevets. La justice américaine a, à nouveau, rendu un jugement en faveur d’Apple. Le jury a estimé à l’unanimité que Samsung a bien copié sur Apple en créant ses Galaxy et a ainsi pénalisé les ventes des smartphones d’Apple. Le montant de ce que le géant coréen devra payer est de 538,6 millions de dollars.

Le montant de l’amende est certes important, mais se trouve être particulièrement conciliant pour les deux parties. D’abord, il est moins élevé que celui infligé par le premier jugement. Ensuite, il est au milieu de ce que demandaient Apple et Samsung lors de leurs plaidoyers. En effet, Apple estimait que les dommages s’élevaient à 1 milliard de dollars, tandis que Samsung les évaluait à 28 millions de dollars. Dans un communiqué de presse publié suite à cette décision, Apple se dit satisfaite du jugement qui réaffirme que « Samsung a ouvertement copié » Apple.

Quant à Samsung, son propre communiqué de presse est bien moins enjoué, évidemment. Mais il n’est pas moins inintéressant, car il rappelle que la Cour Suprême avait estimé que certains brevets d’Apple, notamment ceux qui définissaient le design d’un smartphone, devaient être invalidés.

 

PARTAGER
22 ans, Rédacteur web et ingénieur en éléctonique des systèmes embarqués. Passioné du monde des smartphones et des nouvelles technologie, adore les livres, la musique et le basket-ball.