Avec la dominance presque totale des marques locales sur le marché chinois, mais aussi l’augmentation du salaire moyen dans le pays, Samsung s’est retrouvé dans l’obligation de fermer la quasi-totalité de ses usines en Chine.

La dernière usine Samsung en Chine se trouve à Huizhou, dans la province dite Guangdong, a récemment proposé à ses employés une formule de départ volontaire, applicable avant le 14 juin. La chute des parts de marché de Samsung dans le plus grand marché du monde de 20% à moins de 1% a finalement eu raison du géant coréen. Samsung a donc préféré délocaliser sa production en Inde, et surtout au Vietnam où la majeure partie de la production se fait désormais.

C’est un fait que le marché chinois est devenu très restrictif quant aux acteurs étrangers, sommés de faire des transferts forcés de technologie et puis de quitter juste après, comme c’est le cas avec Uber, qui a été obligé de quitter le pays après avoir ‘entrainé‘ un acteur local.

A lire aussi

Donnez nous votre avis :