Depuis maintenant des années, Apple et Samsung se battaient dans les cours de justice à cause d’histoire de brevets remontant au premiers Galaxy S et iPhone. Et alors que tout le monde s’attendait à ce que Samsung lance un nouvel appel, les choses semblent avoir été réglées.

Selon un article publié cette semaine par Bloomberg, Samsung et Apple se seraient enfin serré la main. Même si les conflits internationaux ont tous été soldés il y a deux ans par un accord à l’amiable, les deux géants se disputaient encore aux États-Unis. La Justice américaine avait, en mai dernier, donné une fois de plus raison à Apple.

Un jugement contesté par Samsung bien évidemment qui a menacé la partie adverse d’un recours en appel, cherchant à tout prix à invalider un brevet. Encore. Il faut dire que la loi américaine sur la propriété intellectuelle est faite de sorte que, théoriquement, tout ce qui ressemble à un iPhone peut être considéré comme de la copie.

Mais cela pourrait changer. Et Apple le sait. Ce qui veut dire que plus le temps avance et plus le gain potentiel de ces procès à répétition s’amenuise. Sans oublier les frais judiciaires avancés. Selon un expert interrogé par Bloomberg, les deux géants ont dépensé plusieurs centaines de millions de dollars versés aux avocats.

Les deux entreprises ont donc décidé de mettre un terme au conflit. Les deux sociétés ont chacune un intérêt à cela. Apple ne souhaite pas voir ces brevets invalidés et doit aussi gérer son procès face à Qualcomm. Du côté de la Corée du Sud, Samsung voudrait renforcer son partenariat avec Apple quant à la fourniture de certains composants.

PARTAGER
22 ans, Rédacteur web et ingénieur en éléctonique des systèmes embarqués. Passioné du monde des smartphones et des nouvelles technologie, adore les livres, la musique et le basket-ball.