L’histoire du huitième site le plus visité en Algérie commence il y huit ans dans une rue de Kouba en banlieue d’Alger.

Tandis que des policiers s’affairent à fermer le souk improvisé de la rue Oued kniss, cinq adolescents, regardent, dépités, une page de l’histoire de leur quartier se tourner. C’est dans cette rue que les gens du quartier viennent acheter, vendre et échanger tout ce qu’ils peuvent imaginer, du téléviseur au tapis en passant par le vélo.  « C’était vraiment très sympa », se rappelle Mehdi Bouzid, alors 17 ans.

L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais nous sommes en 2006 et, comme tous les adolescents algériens de l’époque, les cinq amis, Hichem Soudah, Amine Benmouffok, Ahmed Bouaouina, Mehdi Mounis Bouzid et Djamel Eddine Dib (de droite à gauche dans une des très rares photos que les amis ont diffusés), rêvent d’ouvrir un blog. Eux qui avaient déjà en tête de créer un site de petites annonces, pour que leurs amis et camarades de classe puissent vendre et acheter leurs objets, décident de passer à l’action. Ils créent, sur les ordinateurs du cybercafé, leur site et le nomme en hommage à cette rue qui a rythmée leurs enfances.


L’équipe en 2006, puis en 2014

Loin d’eux, l’envie de faire de l’argent raconte Mehdi. « En 2006, les sites algériens, il n’y en avait pas des masses. Il y avait juste des Skyblogs, des forums et deux ou trois sites d’informations. On voulait juste poser notre empreinte sur internet. »

Lire la suite depuis la source