Le célèbre site web iFixit qui s’intéresse à la longévité de nos appareils électroniques vient de donner une assez bonne note de réparabilité pour le tout dernier Pixel 3a. la raison ? sa conception modulaire le rend étonnement plus réparable que la plupart des smartphones sortis ces deux, trois dernières années.  

iFixit a décidé d’octroyer au Google Pixel 3a une note de réparabilité de 6/10. À titre de comparaison, le Pixel 3 (classique) n’a eu qu’une note de 4/10, et pire encore, le Galaxy S10 a dû se contenter d’un petit 3/10, ce dernier étant un désastre de l’obsolescence programmée.

Les bons points :

  • L’écran n’est pas collé à la coque : pas besoin de le chauffer pour le retirer.
  • Composants modulaires : Le connecteur de charge USB Type-C et la prise Jack, à titre d’exemple, ne sont pas soudés sur la carte mère, mais liés à elle par des fiches.
  • Des vis standards : Surtout l’appareil, vous ne trouverez que des T3 Torx (étoile), pas besoin d’un tournevis spécial pour pouvoir le démonter.

Si le Pixel 3a n’obtient qu’un 6/10, iFixit dit s’inquiéter sur la présence de nombreuses fiches et câbles à l’intérieur de l’appareil, ce qui peut causer certains problèmes de manipulation aux réparateurs les plus maladroits.

A lire aussi

Donnez nous votre avis :

Amateur de sciences, de High-Tech et de la culture geek en général, et ayant comme mission d'étoffer le contenu algérien d'expression francophone.