Arrêtez d’acheter les Redmi 8, Note 8 et Note 8 Pro !

Il y a quelques semaines, un leaker sur Telegram du nom de @erdilS avait publié une liste ‘Non officielle’ des smartphones Xiaomi et Redmi qui auront Android 11. Cette dernière vient de tout juste être mise à jour et a, selon lui, 99% de chances pour que les informations qu’elle contient soient correctes.

D’habitude, ce genre de listes qui fuitent de manière prématurée n’est pas si rare que ça. Beaucoup de fabricants de smartphones souffrent de problème, même si certains les utilisent à des fins de Marketing ou de sondage de l’avis des fans. Cette même liste des smartphones Xiaomi et Redmi qui seront mis à jour vers Android 11 aurait, elle aussi, pu passer presque inaperçue si ce n’est les 2 énormes révélations qu’elle fait :

  1. Aucun smartphone lancé originalement sous MIUI 9 ne sera mis à niveau vers Android 11.
  2. La 8e génération des smartphones Redmi n’y aura aussi pas le droit.

Une trahison pour certains

Il est clair que cela a provoqué un tollé sur les réseaux sociaux, avec beaucoup de possesseurs des modèles concernés qui se sont sentis ‘trahis’. Il faut aussi dire que deux des modèles concernés, à savoir les Redmi Note 8 et Note 8 Pro sont très populaires en Algérie. Ils continuent d’ailleurs à très bien se vendre sur le marché national.

On pense notamment aux possesseurs du Redmi Note 8 Pro, qui arrive à continuer à rivaliser sur le haut milieu de gamme par ses performances extraordinaires. Ce qui rend la décision de le rendre obsolète très difficile à expliquer.

La liste complète des Xiaomi/Redmi ‘supposément’ privés d’Android 11

  • Mi CC9e
  • Redmi Note 8 Pro
  • Redmi Note 8
  • Redmi Note 8T
  • Redmi Note 7 Pro
  • Redmi Note 7
  • Redmi Note 7S
  • Redmi 8
  • Redmi 8A
  • Redmi 8A Dual
  • Tous les smartphones lancés sous MIUI 9

Changement de cap

Durant ses débuts, Xiaomi avait toujours pris la question de la prise en charge logicielle très au sérieux. Beaucoup de modèles sortis en 2018 sont sous Android 10, alors que de manière équivalente, le Samsung Galaxy S8 (par exemple) est techniquement obsolète depuis plus d’un an. Il est donc très étonnant de voir le constructeur chinois faire volte-face, et renoncer à l’un de ses meilleurs arguments de vente.

Un début de réponse pourrait être trouvé dans la multiplication de SoC différents qui rendent le travail de développement très couteux en termes de ressources. Quasiment tous les constructeurs choisissent un seul fournisseur de processeurs pour travailler avec. On ne pourra ainsi trouver que des puces MediaTek dans l’entrée et milieu de gamme d’Oppo, et de même, que des Snapdragon sur les deux mêmes catégories chez Xiaomi.

Néanmoins, à partir l’année dernière, Xiaomi a commencé à proposer des smartphones à succès munis de puces Mediatek, ce qui nécessite la programmation de ROMs compatibles très différentes de celles des puces de chez Qualcomm. Le Note 8 Pro contient, à titre d’exemple, un Mediatek G90T très puissant, mais très énergivore aussi.

D’autres pratiques douteuses

De plus, on ne peut ne pas douter des intentions commerciales de la marque si la précédente liste venait à se confirmer de manière officielle. En effet, l’obsolescence logicielle programmée est depuis longtemps utilisée par les constructeurs pour pousser les clients à renouveler leurs smartphones pour profiter des dernières fonctionnalités et patchs de sécurité.

Dans un registre parallèle, on aura aussi remarqué la baisse en qualité des composants utilisés sur les modèles Redmi de la 8e génération. À peine un an après leur lancement, des problèmes liés à la durée de vie de la batterie ainsi que des dysfonctionnements des écrans ont commencé à être remarqués par leurs possesseurs.

La ‘supposée’ liste des smartphones Xiaomi / Redmi compatibles (ou pas) Android 11

Latest Android 11 list. (Image source: @erdilS via PiunikaWeb)
Source : @erdilS sur PiunikaWeb

Acheter ou ne pas acheter ?

On ne le répètera jamais assez, la liste mentionnée ci-dessous n’est encore pas officiellement publiée par Xiaomi. Néanmoins, il serait financièrement irresponsable de prendre le risque d’avoir un smartphone qui sera obsolète dans moins d’un an. Aussi, aucune différence de prix ne saurait justifier l’achat d’un Redmi Note 8 en ce moment, alors que le Note 9 est déjà en vente.

La réponse à la question est donc on ne peut plus catégorique : N’achetez pas un Redmi de la 8e génération, quel que soit le prix ou l’état de ce dernier.