Le nombre d’abonnés du téléphone mobile et fixe a connu une stagnation vers la fin de l’année 2017 par rapport à l’année qui la précède. Le nombre d’abonnés est de 50 millions d’après un rapport d’après l’autorité de la poste et des télécommunications.

Mahmed Nacer, le président du conseil de l’autorité de la poste et des communications, a déclaré lors d’une conférence de presse dédiée aux résultats du domaine des télécommunications en Algérie, qu’il a enregistré un taux de 49.879.292 abonnés du réseau téléphonique fixe et mobile durant l’année 2017. Un chiffre qui était de 49.999.487 abonné en 2016. Ce qui signifie qu’il y a eu une baisse de 102.555 abonné, c’est-à-dire 0.21%.

En ce qui concerne le téléphone fixe avec fil et sans fil, l’interlocuteur a déclaré que le nombre d’abonnés a baissé de 3.12%. Il dit que le nombre d’abonnés en 2017 était de 4.051 abonnés. Tandis qu’en 2016, il était de 4.182 abonnés. Ajoutant que cette situation s’explique avec «  la baisse du taux d’abonnés du fixe avec et sans fil, qui a suivi l’opération de nettoyage du taux d’abonnés faite par Algérie Télécom ». Indiquant que 57.6% des familles ont des lignes de réseau fixex.

Concernant le taux des abonnés du téléphone portable, le responsable a affirmé qu’il connait une stabilité. Il est donc passé de 45.817 abonnés en 2016 à 45.845 abonnés en 2017. On constate une légère augmentation de 0.06%, justifiant cela avec le « surpeuplement » du marché des téléphones portables.

Monsieur Nacer a également parlé de la part des trois opérateurs téléphoniques. Indiquant que Mobilis a dominé 40.06% en 2017. Suivie d’Orascom télécom avec 32.06%. En dernière position vient  Al Wataniya télécom avec 27.34%.

Le responsable a indiqué que le taux des abonnés à la 4G a connu une « augmentation excessive » partant de 1.646 million en 2016 à 9.867 million vers la fin 2017. Soit une augmentation de 570% sur un intervalle d’une année. Expliquant cela avec le « déplacement » des abonnés du GSM et de la 3G vers la 4G.

Contrairement à cela, le taux d’abonnés à la 3G a connu une baisse de 11%. Le nombre de ses abonnés à atteint les 21.592 abonnés en 2017. Tandis qu’il était de 24.277 abonnés en 2016. Ainsi, Mobilis reste l’opérateur possédant la plus grande partie du marché concernant la 3G avec 10.204 abonnés en 2017. Suivi de Al Wataniya télécom avec  5.925 abonnés, en dernière position vient Orascom Télécom avec 5.462 abonnés.

En ce qui concerne GSM, son nombre d’abonnés a atteint les 14.385 million. Enregistrant ainsi une baisse de 28.52% par rapport à l’année 2016 lors de laquelle le nombre d’abonnés a atteint les 20.215 million d’abonnés. En revanche, l’opérateur  Orascom Télécom a décroché la plus grande part du marché avec 41.89%. Suivi de Mobilis avec 32.36% et de Al Wataniya Télécom avec 25.75%. L’interlocuteur affirme que «  cette situation est due au fait qu’Orascom Télécom est le dernier opérateur à pénétrer le marché, ce qui lui a permis de décrocher le plus grand nombre d’utilisateurs  à travers le système GSM avant l’apparition de la 3G et de la 4G en Algérie ».