Dans beaucoup de pays en développement, la gamme d’entrée dans le marché des smartphones s’accapare toujours la part du lion des ventes, la rendant cible idéale pour les nouveaux constructeurs voulant pénétrer un marché avec des politiques agressive de prix. C’est notamment le cas en Algérie, où certaines marques proposent des smartphones tournant sous Android à des prix officiels inférieures à 10.000 DA (74€).

Condor : le grand présent sur toutes les gammes

Pour 9.900 DA, on retrouve le téléphone double carte SIM, muni d’un écran de 4,5 pouces, d’un seul Go de RAM et de 8 Go de mémoire interne, en sachant qu’il est compatible 3G, il reste un choix à considérer pour les petits budgets surtout qu’il est proposé par certains opérateurs téléphoniques en Pack avec un abonnement annuel.

Stream System : le meilleur rapport qualité/prix

À moins de 9000 DA, le Stream System B1+ s’offre pour le meilleur prix dans sa catégorie, ce petit téléphone de 4 pouces est vendu à 8200 DA, un prix très compétitif quand on sait qu’il est compatible 4G, et nous vient avec 1 Go de RAM et 8 Go de mémoire interne ce qui sera suffisant pour faire tourner Android 6 Marshamallow dessus.

Iris : le record

Le smartphone le moins cher vendu en Algérie est le Iris IS2 Plus, un téléphone de 4 pouces vendu à 7500 DA, qui nous vient avec les mêmes spécifications internes que les deux précédents, le seul compromis à faire c’est son appareil photo arrière qui d’une résolution médiocre de 2 Mpx, mais quand on sait qu’il tourne sous Android 7, ça reste un choix à considérer pour un téléphone double SIM.

La liste complète

  • Condor GRIFFE T1 à 9 900 DA
  • Huawei Y3C à 9 800 DA
  • Doogee X10 à 9 800 DA
  • IRIS Is2s LTE à 9 500 DA
  • IRIS i-S4s à 9 000 DA
  • Wiko Sunny à 8 999 DA
  • Condor T3 à 8 600 DA
  • Stream System B1+ à 8200 DA
  • Lenovo A1000 à 7 900 DA
  • Iris IS2 Plus à 7500 DA