Qu’attendez-vous pour retirer cette application de votre smartphone ?

Selon le dernier rapport de Upstream, une entreprise américaine spécialisée dans la cybersécurité, le nombre d’applications Android considérées comme malveillantes a plus que doublé en un an, passant de 14.500 au début-2019 à plus de 29.000 en ce moment.

Pour la société, l’application la plus dangereuse de par sa popularité est sans aucun doute Snaptube, encore très répandue et utilisée en Algérie. Officiellement, elle est censée permettre de télécharger de la musique depuis YouTube, en convertissant les vidéos au format .mp3.

Mais ce que sa description officielle ne dit pas, c’est que dès qu’elles installée, elle inscrit ses utilisateurs à des services premium dans le cas où ils avaient lié leur carte de crédit à leur compte Google Play.

 Si ce n’est pas le cas, elle commence à générer des clics virtuels sur des pubs, ce qui fait chauffer l’appareil de l’utilisateur, augmente sa consommation de données mobile et diminue drastiquement son autonomie.

Selon le site officiel de l’application, elle serait présente sur 300 millions de téléphones à travers le monde, même si elle fut retirée du Google Play Store il y a de cela quelque temps déjà. Les utilisateurs d’appareils Huawei quant à eux devraient faire plus attention, car elle est toujours présente sur l’App Gallery de la marque.