À l’occasion du MWC Shanghai qui se tient actuellement, Qualcomm a renouvelé son offre entrée et milieu de gamme. Trois Snapdragon sont donc nés, numérotés 429, 439 et 632. Leur point commun : l’intelligence artificielle.

Après le haut de gamme avec le Snapdragon 845 et le segment premium avec le Snapdragon 710, Qualcomm continue de mettre à jour ses chipsets pour smartphone avec trois nouvelles références.

Les SD429 et SD439, lesquels ont fait l’objet d’une fuite il y a trois petites semaines. Ce sont les premiers chipsets de Qualcomm gravés en 12 nm FinFET. Dans le détail, le SD429 est un quad-core Cortex-A53 avec un Adreno 504, un Heagon 536 et un modem X6. Il prend en charge les écrans jusqu’à la définition HD+ et les doubles capteurs photo jusqu’à 8+8 mégapixels (ou les simples capteurs jusqu’à 16 mégapixels). Il filme en Full HD à 30 images par seconde. Il est compatible Bluetooth 5.0 (avec Qualcomm Aqstic), WiFI ac MiMo et Quick Charge 3.0.

Le SD439 est , grossièrement, la version octo-core du SD429. Il remplace le SD430, dont il reprend de nombreuses caractéristiques techniques.

Le Snapdragon 632 est un chipset octo-core qui remplace, logiquement, le Snapdragon 625, lequel a largement été utilisé par les constructeurs en milieu de gamme. Il en reprend cependant l’essentiel de la fiche technique : Adreno 506 pour la partie graphique (compatible Full HD+ pour l’affichage et 24 mégapixels pour les photos), huit cœurs applicatifs, l’Hexagone 546 pour le le traitement des signaux et le modèle X9. Il profite de la même finesse de gravure : 14 nm.

PARTAGER
22 ans, Rédacteur web et ingénieur en éléctonique des systèmes embarqués. Passioné du monde des smartphones et des nouvelles technologie, adore les livres, la musique et le basket-ball.