Galaxy M01s : la réponse de Samsung aux concurrents chinois

Pour tenter de reconquérir le marché indien qu’il perd de plus en plus face à Xiaomi et à Realme, Samsung vient de lancer un tout nouveau smartphone d’entrée de gamme dans le pays : le Galaxy M01s.

Une fiche technique minimaliste

Ainsi, pour la modique somme de 9.999 roupies (120 euros ou 24.000 DA), le tout nouveau Samsung Galaxy M01s propose un écran TFT de taille moyenne (6,2’’) doté d’une résolution HD+ (720p) ainsi que d’une encoche sous forme d’un V, chère à la gamme des Galaxy M.  Cette dernière renferme un capteur selfie de 8MP, correct sans plus.

Pour la face arrière de l’appareil, on retrouve un double capteur de 13+2MP qui fait office de caméra principale et d’un senseur de profondeur pour l’isolation de l’arrière-plan (Bokeh), ainsi qu’un Flash LED. A notre grande surprise, on y voit aussi un capteur d’empreintes digitales, un composant que Samsung omettait souvent sur ses modèles d’entrée de gamme.

Samsung Galaxy M01s With Helio P22 SoC, Dual Rear Cameras Launched ...

Un mauvais choix pour les jeux vidéo

Côté puissance de la bête, on retrouve le très faible MediaTek Helio P22, le même que sur le Oppo A1k par exemple, soutenu par 3Go de RAM et 32 Go de mémoire interne de stockage, le minimum syndical pour un smartphone en 2020.

On aurait pu affirmer que la plus grande force du téléphone est sa batterie de 4.000 mAh, mais connaissant le P22, on se contentera de dire qu’il propose une autonomie correcte, qui peut tenir la journée, sans plus.

Quelques avantages tout de même

Un des points forts du téléphone par rapport à certains de ses concurrents chinois, c’est qu’il tourne ‘out of the box’ avec Android 10 installé dessus, ou plutôt en dessous de la surcouche OneUI du constructeur. Aussi, on y retrouve que peu de bloatwares (applications publicitaires préinstallées), ce qui devient monnaie rare dans cette gamme de prix.