Une nouvelle clinique s’ouvre à Constantine pour traiter les addictions à internet et surtout les réseaux sociaux comme Facebook, depuis le 28 mai dernier, l’établissement public et de santé de proximité (EPSP) Bachir Mentouri à Constantine dispose d’un programme de soins contre la dépendance aux réseaux sociaux.

http://www.telegraph.co.uk/content/dam/technology/2016/02/01/7658468_Facebook_on_a_Samsung_Android_smartphone_England_UK.C4FWG7_Facebook_on_a_Samsung_Android_sma-xlarge_trans++eo_i_u9APj8RuoebjoAHt0k9u7HhRJvuo-ZLenGRumA.jpg

Cette clinique à met le programme « Magic Blue », c’est la troisième clinique dans le monde qui l’utilise après la Chine et la Corée, ce programme attaque la surconsommation d’Internet.

L’idée est celle de Raouf Bougouffa, directeur de l’EPSP. Sa clinique se trouve à environ 7 km du centre de Constantine, dans le quartier de Zouaia. Isolée, au calme, face à d’immenses plaines, tout est prévu pour sécuriser les patients. L’équipe est composée de quatre psychologues, un psychiatre, un médecin généraliste, un médecin chargé des sevrages et deux assistantes sociales, œuvrent à limiter la consommation des réseaux sociaux qui peuvent amener à des troubles psychiques et physiques.

Raouf Bougouffa explique que des signes prouvent qu’une dépendance s’est installée. Il rappelle les réactions des Algériens lors de l’épisode de la restriction d’Internet et des réseaux sociaux pour la semaine du bac partiel. La plupart des internautes n’ont pas pu résister par l’envie de passer par des VPNs pour se connecter à tout prix.

L’équipe de Magic Blue explique dans cette vidéo que les symptômes des personnes addictes aux réseaux sociaux sont similaires à ceux des personnes en manque de drogue ou d’alcool.

Ainsi, l’équipe de Bachir Mentouri propose un diagnostic pour les personnes de tous âges et un suivi progressif pour apprendre à gérer cette dépendance avec les mêmes méthodes que celles appliquées à l’alcoolisme ou l’addiction aux drogues.

Source : tsa-algerie