Les smartphones peuvent aujourd’hui faire des choses très utiles, mais il  y a toujours beaucoup de potentiel inexploité.
Samsung-Power-Sleep

Samsung vient de publier une application qui porte le nom de Power Sleep, un réveil qui intègre un client BOINC pour Android. Elle est disponible pour l’ensemble des terminaux (smartphones et tablettes) et n’est pas uniquement réservée aux modèles du géant coréen.

Power Sleep permet aux chercheurs d’utiliser le processeur d’un smartphone ou d’une tablette afin d’effectuer des calculs distribués par SIMAP, sur les similitudes des protéines, et tout cela pendant que vous dormez.

En plus simple, pendant que vous n’utilisez pas votre smartphone, l’application utilise le processeur de votre smartphone pour réaliser des calculs hypercomplexes pour un but médical !

À la base, Power Sleep sert d’alarme. Elle vous permet de fixer l’heure de votre réveil, de choisir une sonnerie de réveil ou de régler une récurrence.

Pour commencer ces calculs, il suffit de mettre votre téléphone en charge, d’activer votre connexion Wi-Fi, d’ouvrir l’application et de régler votre réveil.

powersleep 1

 

Et pendant votre sommeil, l’application télécharge un paquet de données qui pèse environ 1 Mo, et commence les calculs en utilisant le Soc (ARM) de votre smartphone ou de votre tablette.

Ces calculs servent pour déchiffrer des séquences de protéines, afin d’étudier des maladies comme l’Alzheimer ou le cancer. Ils sont par la suite renvoyés aux chercheurs et scientifiques de l’Université de Vienne.

Vous pouvez également partager les résultats calculés par votre smartphone sur les réseaux sociaux.

powersleep 2

Les créateurs de l’application affirment que Power Sleep se charge uniquement de la collecte des données de protéines et non des données personnelles (images, vidéos, contacts ou autres).

Vous pouvez de la sorte contribuer au développement des remèdes à plusieurs maladies, et cela pendant votre sommeil.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=93Wc4Tl7sXM[/youtube]

Telecharger-sur-Google-play-Small

Article rédigé par Midou Baba Ali