Dans une interview donnée au magasine américain Wired, Mark Cerny, l’architecte de la Playstation 4, qui travaille actuellement sur le prochain modèle, a confirmé certaines informations concernant la prochaine console de chez Sony.

Pas en 2019

Première information quelque peu décevante, On apprend que la Playstation 5 ne sera pas révélée en 2019. Chose qu’on savait presque déjà vu que Sony avait annoncé qu’elle allait boycotter l’E3 de cette année. Par manque de nouvelles choses à présenter en suppose.

AMD toujours en force

Mark Cerny a confirmé que comme ce fut le cas pour sa Playstation 4, La PS5 disposera d’un processeur 8-coeurs AMD RYZEN 2nd Gen gravé en 7nm. Ce qui annonce une puissance encore jamais vue jusque là sur une console, mais qui reste tout de même très énergétiquement efficace.

Pour le GPU (processeur graphique), ce sera toujours une puce de chez AMD, et plus exactement une version améliorée de l’architecture NAVI qui pourra gérer la RayTracing. Une technologie très gourmande en ressource, qui n’est gérée pour l’instant que par des PC très puissants, mais qui donne un photo réalisme inégalable sur les jeux récents.

Avec de tels CPU et GPU, la PS5 pourra surement faire tourner des expériences en 8K, mais on s’attend à ce que les développeurs choisissent plutôt de proposer des titre plus stables, au lieu d’une meilleure résolution.

Un son toujours plus immersif

Chose qu’on attendait très peu, la PS5 disposera d’une unité de calcul du son en 3D directement intégrée dans le chipset d’AMD. Mark Cerny promet que le bond technologique en ce qui concerne la qualité de l’audio sera plus grand que lors de la génération précédente.

On aura donc un son calculé en 3D qui permettra au joueur de « s’oublier » dans le jeu, ou autrement dit, l’immersion sera totale surtout que la console sera très orientée VR (Réalité virtuelle).

La rétrocompatibilité

Ce n’est plus un secret pour personne, tous les jeux PS4 seront compatibles avec la PS5. Et avec un peu de chance, on pourra même pouvoir télécharger des patchs à ses derniers afin de pouvoir avoir de meilleurs détails en augmentant la résolution et le cache des textures.

Seul bémol, on ne sait pas encore si les jeux PS3 pourront être joués sur la PS5. La Playstation 3 est connue pour avoir opté pour un processeur CELL très difficile à émuler sur l’architecture x86 actuelle.

Pas de temps de chargement !

En voilà une info qui réjouira tous les futurs possesseurs de la machine ! Les temps de chargement sur la machine seront drastiquement réduits grâce à l’inclusion d’un disque SSD qui servira comme sorte de cache pour la machine.

On pense notamment à des actions comme le voyage rapide sur Red Dead Redemption 2 qui prenant pas moins de 20Sec pour charger, et qui n’en nécessite que 0.8Sec selon la démo faite par Cerny avec un kit de développement PS5.

A lire aussi

Donnez nous votre avis :