Android-DZ.com a visité l’entreprise Data News qui est le représentant officiel de Lenovo en Algérie pour avoir plus d’informations concernant les activités de l’entreprise et les produits disponibles, surtout avec le problème de limitation d’importation en Algérie.

On a été surpris d’avoir trouvé des produits qui sont toujours disponibles en Algérie qu’on pensait que la marque a fini avec, ainsi qu’on a trouvé des smartphones Nokia et Moto.

Qui est Data News ?

Data News est une entreprise algérienne, créée en 2012, elle a 80 employés, et elle est divisée en 4 directions: ressources humaines, comptabilité, ventes et logistique, d’après son directeur des ressources humaines Khouider Amokrane, et elle est le représentant officiel de Lenovo en Algérie et de Nokia au passé.

Est-ce que Data News vend uniquement les produits Nokia ?

On pensait que Data News commercialise que les produits Lenovo en Algérie, cependant M. Amokrane nous a informés que l’entreprise vend des smartphones d’autres marques, comme le Motorola Moto G5, sans oublier que Lenovo a acheté Motorola, ainsi qu’elle vend aussi les smartphones qui restent de Nokia Lumia.

Pourquoi les smartphones Lenovo n’ont pas atteint le succès souhaité ?

Ceux qui ont suivi la vente des smartphones en Algérie ont estimé que les smartphones de Lenovo vont avoir un grand succès en Algérie, d’autant plus que tous les éléments de son succès étaient disponibles, cependant les responsables de l’entreprise Data News ont confirmé le contraire.

Le responsable des ventes Abdelghani Zayet a dit que le lancement de vente des smartphones Lenovo était un coup dévastateur pour sa réputation, le partenariat qui a été signé avec l’opérateur Ooredoo celui de la vente du Lenovo B113 a donné un résultat négatif, le smartphone a seulement 512 de RAM, et Ooredoo a installé une ROM personnalisée sur ce smartphone, avec un navigateur contenant son site web et des applications d’Ooredoo, et cela a rendu le smartphone plus lent, et pour cette raison, les gens qui ont acheté ce smartphone, pensent que tous les smartphones Lenovo ne sont pas à la hauteur, et ils ont des problèmes de blocage et de flashage, ainsi que cette idée circule entre les gens en Algérie.

D’un autre côté, Khouider Amokrane a expliqué que les téléphones de Lenovo ont des prix différents à ceux de Nokia, il a dit qu’avec Nokia on avait des téléphones à un prix de 3000 DA et plus, cependant avec Lenovo on ne peut pas vendre nos produits à toutes les catégories d’utilisateurs.

Les deux responsables ont confirmé que le grand problème vient de la limitation d’importation exigée par la loi.

Qu’en est-il du Motorola MOTO G5?

Le Motorola Moto G5 est le seul smartphone de la marque qui est disponible officiellement en Algérie, Abdelghani Zayet confirme que les ventes de ce smartphone ont commencé très bien au début, cependant son succès très loin à cause de l’absence de 10 ans de la marque en Algérie, les gens connaissent uniquement l’ancien téléphone portable de Motorala surnommé en Algérie « Gralou », et à cause de ça, il est difficile des les convaincre que les smartphones Lenovon sont de très bonne qualité.

Comment fonctionne le service après vente?

Le service après vente des smartphones Lenovo est chez l’entreprise Myme, le même cas pour les smartphones Samsung et Huawei, et dans ce côté il n’y a aucun problème pour Data News, cependant pour les smartphones Nokia les pièces rares, et à cause de ce problème, l’entreprise change carrément le smartphone au cas d’un problème.

Quel avenir pour l’entreprise?

C’est « Ta9achof » a répondu M. Khouider Amokrane, « nous sommes déçus de la situation économique du pays qui nous l’espérons va s’améliorer et que tout va bien se passer.Nous ne voulons pas que le marché prospère devienne l’adresse des familles sans revenu ».

L’entreprise va-t-elle investir dans la production de téléphones à l’échelle nationale?

Les responsables de Data News n’ont aucun intérêt à ouvrir une usine de fabrication/montage des smartphones en Algérie, en disant qu’ils suivent les développements économiques, en attendant que la situation s’améliore à l’avenir.