Perturbations internet – Abdelmajid Tebboune jure de ne plus tolérer ce genre de problèmes [Vidéo]

Dans une interview accordée à des représentants de la presse nationale, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a évoqué la situation de l’accès internet en Algérie. Usant de mots très stricts à sujet, il décrit cette dernière comme étant « Quelque chose qui ne nous honore pas ».

Dans une approche très réaliste de la situation, le chef de l’état a admis savoir au préalable qu’il ne trouverait pas de chemin pavé de roses. Néanmoins, il tenu à promettre que la situation sera réglée de manière graduelle, et ce dans de nombreux domaines.

Un atout économique

Pour lui, l’Algérie est « Un pays qui se dirige vers des start-ups, (…) l’économie numérique, (…) commerce électronique, (…) paiement électronique ».  De ce fait, « Vous ne pouvez aller vers ces choses alors que vous n’avez pas garanti un minimum d’internet fiable », a-t-il rétorqué au journaliste du Soir d’Algérie.

Le Président a aussi fait savoir qu’il était tout à fait conscient des problèmes de connectivité rencontrés par les bureaux de poste, notamment durant les jours du versement des salaires et des pensions. Des soucis qui provoquent souvent de longues files d’attente devant les guichets, chose inadmissible, surtout dans ce contexte d’épidémie mondiale.

Le président a terminé par jurer de plus tolérer ce genre de problèmes (à l’avenir).   

Un mois de calvaire

Pour rappel, l’Algérie connait depuis le 19 aout dernier plusieurs problèmes liés au débit internet, que ce soit son instabilité, le ping parfois trop élevé ou encore des soucis de paquet loss. Quant aux perturbations enregistrées durant la semaine du BAC, on ne sait toujours pas si elles ont été intentionnelles ou pas, faute d’absence d’un communiqué officiel.