Au début du mois de Novembre 2019, la banque lithuanienne Paysera, qui émet beaucoup de cartes de paiement VISA à destination des citoyens algériens, a décidé d’appliquer des frais d’émission de 10 euros pour chaque carte demandée. Des frais qui viendront s’ajouter aux 3 euros précédemment requis pour la livraison de la carte à une adresse européenne.


Ensuite, coup de théâtre, à peine deux jours après la mise en place de ces frais supplémentaires, les internautes qui se sont inscrit sur la plateforme pour y commander une carte ont été surpris de voir leurs prix revu à la baisse, les récents frais ayant purement et simplement disparus.

Puis, un jour après cette baisse inopinée, le prix de l’émission et de la livraison de la carte a réaugmenté soudainement après la réapparition des dits frais d’émission.

Contacté par un YouTubeur algérien, le PDG de la banque, Mr Kostas Noreika, a expliqué que la récente fluctuation des prix d’émission de la carte a été le résultat d’un conflit technique, certains clients ayant dû payer des tarifs supérieurs à ce qui a été affiché.

Le PDG, a affirmé par ailleurs que le code informatique régissant la plateforme a été corrigé et que tout est redevenu normal, c’est-à-dire que le tarif a définitivement été fixé à 13 euros.

Ainsi, la plus part des intermédiaires algériens qui s’occupent de fournir une adresse européenne aux clients désireux d’avoir une carte de paiement VISA Paysera, ont été obligés de revoir le prix de leurs cartes à la hausse, comme c’est le cas par exemple de Echrili.Store qui a augmenté le prix des cartes de 2700 DA à 4500 DA.

Donnez nous votre avis :